Connectez vous pour participer et vous inscrire aux évènements.

 
   
Mot de passe perdu  

Les actualités du DUAD'S Club

Club des Duadistes, le portrait du mois : William Massie

Le DUAD est un prestigieux diplôme reconnu par le monde du vin en France et à l’étranger. Qui sont les membres du réseau formé par les Duadistes ? Chaque mois le DUAD’s club présente une ou un ancien Duadiste.

Diplômé de la promotion 2019, William Massie vient de lancer à 29 ans son site de vente de vin en ligne, La Palette – Le vin entre nous.

La Palette William Massie 

MARS 2021

Son parcours

Titulaire d’un MBA Wine Marketing & Management, William Massie a lancé son site de vente de vins en ligne, La Palette – Le vin entre nous, en décembre 2020. Né à Talence (près de Bordeaux), ce fils de vigneron et œnologue (son père est un des co-fondateurs du laboratoire bordelais Œnoconseil) dit volontiers qu’il est tombé dans le monde du vin étant petit. Diplômé du DUAD en 2019, William Massie a auparavant travaillé deux ans aux côtés de son père, en tant que responsable commercial et communication pour le Château Fleur La Mothe, cru bourgeois supérieur du Médoc appartenant à Œnoconseil. La Palette – Le vin entre nous est sa première entreprise.

Son site

https://la-palette-vins.com/

Pourquoi avoir choisi de passer le DUAD ?

Plusieurs anciens diplômés m’ont parlé de ce diplôme en m’affirmant qu’il correspondait parfaitement à mes attentes. Ce fut le cas. J’avais besoin, d’une part, d’apprendre sur les aspects techniques et œnologiques de l’élaboration des vins et, d’autre part, améliorer mes performances sensorielles lors des dégustations. Je suis diplômé d’un master en commercialisation des vins et spiritueux, et cet aspect technique n’est que très peu abordé. J’avais besoin et envie d’apprendre.

Que vous a apporté le diplôme ?

Le DUAD m’a apporté deux choses. D’abord de la connaissance technique et scientifique, comprendre le pourquoi du comment. Travaillant dans le vin, ce diplôme m’a permis de me sentir plus à l’aise et plus légitime. De la vigne au chai toutes les étapes sont décortiquées et expliquées. Avoir une connaissance parfaite du produit et savoir déguster sont, je pense, des choses obligatoires lorsqu’on veut travailler dans le monde du vin.
Ensuite, le DUAD m’a offert un réseau et des amis passionnés par le vin. Quoi de mieux ?

Quel est le meilleur souvenir que vous gardez de cette année de formation ?

Je n’ai pas un meilleur souvenir mais plusieurs comme les belles dégustations dans la salle Denis Dubourdieu, la qualité des enseignements ou l’entraide des élèves lors des révisions.

Et l’un des pires ?

Pour le coup, il y en a un : les nombreuses molécules à connaître et leurs noms imprononçables !

Y a-t-il un cours ou une dégustation qui vous a marqué en particulier ?

La sucrosité dans les vins avec Axel Marchal et les défauts du vin avec Gilles de Revel.

Etes-vous resté en contact avec des Duadistes de votre promotion?

Oui avec certains d’entre eux et c’est toujours une joie de se recroiser lors de salon ou autres événements autour du vin.

Être Duadiste, pour vous, c’est… ?

Une grande satisfaction et l’assurance de connaissances poussées du vin. De grands noms du monde du vin sont passés par ce diplôme et faire partie de ce « club » est une fierté. Le DUAD a été pour moi une étape importante qui m’a donné le gout d’apprendre, de comprendre et de découvrir.

 

Propos recueillis par Audrey Marret